changement chaudiere

Changement de chaudière : quel cout et quel gain ?

Changer une vieille chaudière n’apporte généralement que des avantages. Le projet vous permettra de moderniser votre maison, de faire des économies plutôt conséquentes en énergie, de bénéficier d’une aide de l’État et de contribuer à la protection de l’environnement. Pourtant, bon nombre de personnes hésitent encore à sauter le pas, de peur que les travaux ne soient trop onéreux !

Le prix du changement de chaudière

Le coût total des travaux peut varier d’une entreprise ou d’un artisan à l’autre, mais aussi du type de chaudière à remplacer :

  • 3 000 € à 6 000 € pour une chaudière murale traditionnelle
  • 3 000 € à 8 000 € pour une chaudière à bois
  • 4 000 € à 5 000 € pour une chaudière à condensation
  • 5 000 € à 8 000 € pour une chaudière au sol traditionnelle
  • 5 500 € à 6 500 € pour une chaudière à fioul

Pour connaître le prix exact du remplacement de votre chaudière, il faut trouver le meilleur artisan chauffagiste de votre ville ou de votre région. Si vous habitez à Nantes et ses environs, nous vous conseillons Atlant’eco, une entreprise spécialisée dans l’installation de tout type de chaudière dans la région nantaise. Elle est connue pour son rapport qualité-prix imbattable. Si vous habitez dans une autre ville, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne avant de faire le choix final. Dans tous les cas, votre artisan installateur doit être en mesure de vous livrer un devis gratuit et sans engagement et attendre votre aval avant d’entamer les travaux.

Les aides de l’État pour le remplacement de chaudière

Puisque les nouvelles chaudières respectent toutes les normes environnementales en vigueur, l’État propose différentes aides financières à ceux qui décident d’entreprendre cette opération écologique.

La Prime Energie

Pour bénéficier de cette aide au remplacement de chaudière, il faut remplir quelques conditions. Votre logement doit avoir 2 ans ou plus et doit être votre résidence principale ou secondaire. L’installateur doit être agréé RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement. Vous pouvez prétendre à cette aide si vous n’avez jamais obtenu une aide non-cumulable auparavant. Au moment de la demande, le devis ne doit pas encore être signé.

Le crédit d’impôt

Si vous choisissez de remplacer votre vieille chaudière par une autre plus économe, vous pouvez bénéficier d’un crédit impôt de 30% du montant du coût total des travaux. Il est cumulable avec le Prime Energie mais il faut quand même se renseigner sur les plafonds appliqués. Les conditions sont les mêmes que pour la demande de la Prime Energie. Il faut juste que les appareils de chauffage soient à la fois fournis et posés par une seule société.

La TVA à taux réduit

L’État a défini un taux de TVA plus léger (5,5%) pour tous les équipements de rénovation énergétique dont les chaudières modernes. Le logement concerné doit avoir 2 ans minimum et le bénéficiaire peut aussi bien être le propriétaire qu’un locataire.

Les aides de l’ANAH

L’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat vise à aider les ménages les plus modestes. Ses aides leur permettent de suivre une transition écologique digne de ce nom comme les autres foyers. Pour en faire la demande, il faut directement se rendre à l’ANAH et remplir certains papiers.

Les avantages du changement de chaudière

Comme vous pouvez le constater, ce genre de projet peut être moins coûteux que vous ne le pensiez car les aides financières ne manquent pas. De surcroît, vous aurez une nouvelle chaudière plus écologique et plus économe en énergie, mais aussi plus performante. Vos dépenses seront nettement réduites et vous profiterez d’un meilleur chauffage dans votre maison. Et puis, c’est toujours admirable et noble de faire un geste aussi respectueux de la planète.

Auteur de l’article : Magalie

Rédactrice 100% bio, mère de 2 enfants, je rédige sur ce site des articles en rapport avec la nature et développement durable !