économie d'énergie maison

Quelles économies d’énergies pour les ménages ? Partie 1

Les Français sont très à cheval sur la transition écologique mais beaucoup pensent encore que le rythme n’est pas assez dynamique. En effet, les résultats du sondage mené par l’IFOP publiés en novembre 2018 ont prouvé que 6 Français sur 10 estiment que le pays est plutôt en retard en termes de transition énergétique et souhaitent bien évidemment que cela s’améliore. De nombreux ménages consacrent encore un budget assez conséquent à l’énergie, que ce soit pour l’habitat ou pour les transports. Aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur la première partie des solutions adéquates pour aider les foyers à réduire leur consommation en énergie.

L’isolation thermique d’une maison

La première mesure à prendre afin d’accroître la performance énergétique d’un ménage est de supprimer tous les ponts thermiques. Le but est de pouvoir isoler le froid ou la grosse chaleur de l’extérieur et conserver au mieux l’air conditionné de l’intérieur. La régulation thermique s’avère donc être indispensable dans le cadre des travaux de rénovation écologique d’un logement. Elle consiste à bloquer les échanges de chaleur au niveau des différentes parois de l’habitation avec un isolant performant parfaitement adapté.

Il faut toujours commencer par l’isolation des combles et de la toiture car la plus grande partie des perditions de chaleur passent par ces endroits. Des combles bien isolés peuvent augmenter la performance énergétique d’une maison de 30%. Il existe sur le marché de nombreux isolants efficaces dont la laine de verre, la fibre de bois, la ouate de cellulose, le polyuréthane projeté, etc. C’est à vous de choisir en fonction de vos besoins et de vos préférences. Pour la technique d’isolation, il y a entre autres le flocage et l’insufflation.

Avez-vous déjà entendu parler de l’isolation 1 € ? Cela peut paraître trop beau pour être vrai mais c’est une belle option qui permet aux ménages d’avoir des combles perdus bien isolés pour 1 euro symbolique. Il s’agit d’un dispositif nommé Pacte Energie Solidarité qui a été mis en place afin d’aider les foyers très modestes au revenu fiscal de référence en dessous de 29 066 € pour un couple résidant en Île-de-France et 20 925 €pour un couple résidant en France hors IDF. Il y a aussi les foyers modestes au revenu fiscal de référence en dessous de 35 382 € pour un couple résidant en Ile-de-France et 26 826 € pour un couple résident en France, hors IDF.

Après les combles, vous pouvez passer par l’isolation des murs. Il faut noter que les échanges thermiques sont plus conséquents au niveau des larges surfaces. Chaque ménage a le choix entre l’installation d’isolants à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. D’un autre côté, la technique d’insufflation permet d’injecter directement des matériaux isolants dans les murs. Ensuite, il faut aussi isoler les fenêtres, les portes et le sol.

L’utilisation d’un adoucisseur d’eau et l’économie d’énergie

Beaucoup de foyers l’ignorent encore mais l’adoucisseur d’eau est un excellent moyen de réduire les dépenses en énergie. Il y a notamment ces deux points des plus convaincants soulignés par divers organismes suite à des études qu’ils sont menées sur le terrain :

  • Un ménage dépense en moyenne 420 € par an pour les produits détergents dont environ 180  € pour le nettoyage et l’entretien. Un adoucisseur d’eau peut réduire cette consommation de 50%.
  • En général, une famille dépense 410 € par an pour l’eau chaude mais avec un adoucisseur d’eau qui enlève le calcaire, une économie d’environ 60 € peut être réalisée.

À titre de rappel, l’adoucisseur d’eau sert à purifier l’eau du robinet des ions calcium et des ions magnésium. En plus d’être avantageux pour votre santé, il est également bénéfique pour votre portefeuille. De surcroît, il assure la durabilité des appareils qui fonctionnent avec de l’eau chaude, la robinetterie et les canalisations.

Auteur de l’article : Magalie

Rédactrice 100% bio, mère de 2 enfants, je rédige sur ce site des articles en rapport avec la nature et développement durable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *