additifs alimentaires

Les additifs alimentaires, sont-ils tous naturels ?

Environ 320 additifs alimentaires sont autorisés de vente dans la zone de l’Union européenne. Ils sont omniprésents dans la fabrication des produits alimentaires industriels. Vous pouvez les reconnaître dans la liste des ingrédients d’une denrée (en sachet ou en converse) par la lettre E suivie de 2 ou de 3 chiffres. Il faut savoir que si certains additifs sont bien naturels, d’autres ne le sont pas.

Quels sont additifs alimentaires naturels ?

Il existe 6 grandes catégories d’additifs dont les colorants (E100 à E199), les conservateurs (E200 à E299), les antioxydants (E300 à E399), les agents de texture (E400 à E499), les exhausteurs de goût (E600 à E699) et les édulcorants (E900 à E999). Chaque catégorie comprend des agents naturels et artificiels. Bien évidemment, les additifs naturels sont plus sains et vous aident à vous prémunir de différentes maladies tout en rendant vos plats plus esthétiques et plus goûteux.

La poudre curcuma est notamment un colorant alimentaire très efficace dont les vertus pour la santé ne sont plus à présenter. Le jus de betterave possède également des propriétés colorantes exploitables en cuisine et en pâtisserie. Pour avoir des nuances de vert, optez pour la poudre de spiruline ou encore la poudre d’herbe de blé.

Dans la liste des épaississants naturels, on peut citer la gomme de guar, l’herbe aux flèches et la crème de riz. La poudre d’agar agar est un gélifiant naturel inodore et incolore à privilégier dans la préparation des gelées et des bavarois. Parmi les exhausteurs de goût naturels, vous trouverez le sel et les épices dont le poivre et le curry. Quelques gouttes d’huile essentielle (menthe, citron, etc.) peuvent également relever les saveurs de vos préparations culinaires.

Les additifs industriels à base d’ingrédients naturels

Outre les produits bruts 100% naturels dont quelques exemples sont énumérés ci-dessus, il existe des additifs alimentaires obtenus suite à la modification en laboratoire d’un extrait naturel d’une substance végétale ou animale. L’objectif est alors d’améliorer ses propriétés colorantes, émulsifiantes, sucrantes, etc. C’est notamment le cas des édulcorants fabriqués à partir d’acides organiques dérivés d’huiles comestibles et de fruits.

Les additifs alimentaires chimiques à éviter

Les additifs naturels sont souvent onéreux et les industries alimentaires préfèrent opter pour les agents de synthèse pour limiter leurs coûts de revient. Certains d’entre eux sont autorisés en France avec une limitation de dosage à respecter, tandis que d’autres sont strictement interdits car jugés dangereux pour la santé.

Auteur de l’article : Magalie

Rédactrice 100% bio, mère de 2 enfants, je rédige sur ce site des articles en rapport avec la nature et développement durable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *