idees recues nourriture

Idées reçues : spéciale alimentation

Le poisson rend intelligent

Faux ! Votre maman vous l’a souvent répété lorsque vous boudiez sur votre assiette de colin : « Mange du poisson, ça rend intelligent  » Comme si vous en aviez besoin…
En fait, le poisson est réputé pour entretenir la mémoire car il contient de bonnes quantités de phosphore, lui-même censé aider le cerveau dans ses tâches de mémorisation. Mais on n’a jamais pu prouver que celui-ci avait quelque vertu particulière sur l’état de nos neurones ! Cette croyance populaire trouve sans doute ses fondements dans l’origine du mot grec phosphorus, qui signifie « porteur de lumière » en référence à ses propriétés phosphorescentes. Ceci dit, le poisson constitue un excellent allié santé, complémentaire de la viande. En effet, les poissons, surtout les plus gras, sont riches en oméga 3, des acides gras essentiels dont nous sommes souvent carencés. Il peut être consommé une à plusieurs fois par semaine, pour une alimentation saine et équilibrée !

La carotte rend aimable

Faux ! Manger des carottes, ça rend les fesses et les joues plus roses et en plus, ça rend aimable : qui n’a jamais entendu ça ? Les plus jeunes s’en amusent. Quant aux mamans, nombreuses sont celles qui font des cures de compléments alimentaires au bêta-carotène pour préparer leur peau au soleil avant l’été. Alors qu’en est-il vraiment ?

Petit cours de biologie : le bêta-carotène est un antioxydant qui protège les cellules des radicaux libres émis par les rayons uv. Il protège donc la peau du vieillissement. C’est aussi un précurseur de la vitamine A, c’est-à-dire qu’il est nécessaire à sa fabrication. Il a donc indirectement de nombreux effets sur la santé : rôle essentiel dans la vision, croissance des os, croissance cellulaire, absorption du fer, renfort de l’immunité, etc. En revanche, aucune étude scientifique ne prouve un quelconque rôle sur la coloration de notre postérieur, et encore moins sur notre caractère. La seule chose, c’est qu’effectivement à haute dose, le bêta-carotène peut colorer la peau (mais sur toute sa surface…) en orange (et non en rose !). C’est tout de suite moins drôle…

Quant à la vertu sur l’amabilité : les personnes qui souffrent du foie sont souvent tristes et de mauvaise humeur. Or la carotte a la propriété de fluidifier la bile et est un remède pour toutes les affections du foie. Ainsi ceux qui la consomment auraient une meilleure santé et seraient donc plus gais !

Les épinards contiennent beaucoup de fer

Faux ! Contrairement à une légende tenace illustrée dans les aventures de Popeye, les épinards ne sont pas bourrés de fer. Ils en contiennent un peu, mais beaucoup moins qu’un bon steak par exemple. De plus, le fer qu’ils contiennent est moins bien assimilé lors de la digestion : le corps humain absorbe moins bien le fer d’origine végétale que celui d’origine animale. Le fer contenu dans la viande ou le poisson a beaucoup plus de chances d’être retenu lors de la digestion. La viande rouge et le boudin sont par exemple des aliments très riches en fer. En revanche, les lentilles, les fruits secs et les épinards (contrairement à l’idée reçue) le sont un peu moins. Pourtant, ils ont d’autres avantages : on peut noter qu’ils sont riches en fibres, en vitamines et en minéraux di­vers. Des recherches ont également montré qu’il était riche en lutéine et en zéaxanthine, deux antioxydants bénéfiques pour les yeux.

Le chocolat donne des boutons

Faux ! Que le chocolat soit un anti-déprime, qu’il favorise le transit ou encore qu’il rende accro : ça oui, on veut bien y croire ! Mais qu’il donne des boutons, ça n’est vraiment pas envisageable…

Rassurez-vous, ça n’est qu’une mauvaise idée reçue. Le chocolat, de même que les aliments gras comme la charcuterie par exemple, n’aggravent pas l’acné. S’il est vrai que les personnes qui souffrent d’acné ont généralement la peau et les cheveux gras du fait d’un excès de sébum qui ne s’écoule pas correctement, ça n’a rien à voir avec leur alimentation. En fait, c’est la surconsommation de matière grasse et une vésicule biliaire fonctionnant imparfaitement qui, comme elles favorisent une digestion difficile, peuvent être à l’origine de troubles cutanés. Donc, manger deux ou trois carrés de chocolat (maximum) par jour n’a pas d’effet négatif sur la peau ni sur la santé.
En revanche, cela n’est pas spécifique à cet ingrédient. La preuve, l’acné reste rare dans les pays sous-développés. Il est donc probable que l’alimentation moderne joue un rôle. D’après une étude scientifique, il semblerait que les produits raffinés, en particulier les céréales, favorisent l’apparition de l’acné.

La soupe fait grandir

Faux ! Ce sont surtout les protéines et le calcium qui participent à la croissance. La soupe ne suffit pas à elle seule pour faire grandir. Si dans les croyances populaires la soupe fait grandir, c’est tout simplement car elle est un plat équilibré et complet. Par contre, elle a d’autres atouts : elle permet de faire manger des légumes aux enfants et c’est un apport hydrique supplémentaire pour les personnes âgées. Elle apporte aussi des vitamines, des minéraux et des fibres digestes.

Post Author: Magalie

Rédactrice 100% bio, mère de 2 enfants, je rédige sur ce site des articles en rapport avec la nature et développement durable !